Posts

conversation

conservation: de la nature, du patrimoine, d’une identité... l'homme - le grand destructeur - a, paradoxalement, longtemps cherché à protéger et à préserver. status quo! solidité des choses! cette volonté de maintenir les éléments dans un état constant nous fascine. peur? hubris? bonté? certes il est important de sauvegarder, mais comment résister au mouvement, à la mutabilité des choses? le fleuve coule. le temps passe. naissance, trépas. naissance, trépas... and so on. et pourtant l'homme s'obstine devant l'énormité du temps: c'est bête, fou, et beau. 
conservation est une oeuvre participative construite avec le cairn, le musée promenade, a fleur de pierre et les habitants de digne. conservation est une oeuvre participative construite avec l’eau, le soleil, la terre, le temps et la parole de 120 dignois. projet à plusieurs volets il s'inspire de cette ville 'entre-deux' et de ces habitants (nouveaux et de longue date), pour parler de frontières et de m…

florilège

aubépine   ail des ours   arroyo   achillée   orchidée   poirier   blé   belladone   louise bonne   impatience   garance   souci   pissenlit   reine claude   ciste ladanifère   olivier de bohème   laccaire améthyste   pommier d’Alexandre   pomme de terre   bambou   baobab   buis   mousse   cactus   trolle   bouton d’or   passiflore   orchis bouc   canne à sucre   pivoine   platane   plantain   jir jir    jacaranda   jujubier   marronnier   noisetier   amandier   châtaignier   cerisier   prunier   mûrier   mirabellier   olivier   figuier   pommier   pêcher   saule pleureur   sete semhar   sapin   mélèze   tilleulchêne   hêtre   cèdre   bonsaï   basilic   menthe   maïs   laurier   lilas   lavande   sarriette   géranium   glaïeul   oeillet   fougère   fraisier   framboisier   coca   coquelicot   marguerite   tulipe   hibiscus   bégonia   robinier   rhododendron   rhubarbe   rose


anthologie

Platane. il  n’y avait pas d’arbres Dans la cour. Nous habitions au fond d’une impasse, enfin,juste avant le fond, car au fond il y avait un immense portail en bois et derrière cet immense portail, les arbres, majestueux, dépassaient. Un jour le portail s’est ouvert et une petite fille est venue me chercher pour aller jouer avec elle – derrière le portail, sous les platanes. Jacaranda. À Asmara les avenues sont bordées de jacarandas. Les fleurs tombent et les rues sont couvertes d’un tapis bleu. Ça sent beau. Ça te fait penser à l’amour. Au crépuscule je m’y promenais avec mon copain. C’était le paradis. Pomme de terre. Petite, j’ai passé beaucoup de temps avec mon grand-père. J’avais une mission régulière : il me donnait une boîte d’allumettes et je devais cueillir les doryphores qui se cachaient sous les feuilles des patates. Les plantes me dépassaient. Pieds nus dans la terre. Moment de grande importance et de bonheur. Poirier. L’odeur des poires tombées par terre qui pourrissent. …

Images

Image
Florilège, Anthologie, Cnut's Causeway / Famine Wall #5, Alchemies / Jam Tomorrow, Inflorescence (#1-8)